Photo

"Visionary Africa: Art at Work" est une exposition urbaine itinérante d'images et de pratiques artistiques africaines contemporaines, des résidences d'artistes et des workshops.

Elle a débuté à Bruxelles, dans le cadre des 50 ans des indépendances africaines, est passée dans la capitale libyenne, Tripoli, présentée dans le cadre du Sommet Union européenne-Afrique. Elle a fait ensuite escale à Addis Abeba (Ethiopie) puis la " caravane" a rejoint Ouagadougou (Burkina Faso).

L'exposition présente une trentaine de reproductions d'oeuvres d'art réalisées par des créateurs contemporains africains et issues des oeuvres présentées dans les expositions du festival Visionary Africa au Bozar ( Bruxelles ).

 

Jeunes qui dansent

 

"Visionary Africa: Art at Work" a aussi comme objectif de soutenir une vision croisée des artistes africains sur d'autres parties de leur continent. Il vise à poursuivre le débat amorcé à Bruxelles à propos des enjeux de l'art contemporain dans les pays africains. L'objectif de ce projet urbain itinérant est de souligner l'importance de la culture et de la créativité comme outil de développement.

L'idée du projet a été lancée à l'occasion du colloque international "Culture et création: facteurs de développement",
organisé par la Commission européenne en avril 2009.

David Adjaye, Directeur artistique de l'exposition "Geo-graphics", architecte, concepteur du pavillon itinérant et Simon Njami, écrivain - journaliste, commissaire de l'exposition " Un rêve utile " sont les commissaires du projet.

Le projet, a amené un pavillon d'exposition conçu spécialement par l'architecte ghanéen David Adjaye droit au coeur de la ville, pendant la période de grande mobilisation populaire et festive du FESPACO, le plus important Festival panafricain de Cinéma.

Durant près d'un mois, le pavillon et son exposition ont été visités par de nombreux artistes, opérateurs culturels, étudiants mais également des centaines de passants interpellés par son contenu.

Pour l'occasion, le Musée national du Burkina avait placés deux guides à la disposition du projet afin de commenter les oeuvres au public. Cette opération de médiation a rencontré un très vif succès. Le public, traditionnellement plus familier à la musique et le cinéma, s'est montré très curieux et demandeur de pouvoir en savoir plus sur l'histoire des villes de l'Afrique indépendante à travers le travail d'artistes contemporains africains.

L'exposition, conçue par le co-commissaire de « Art at Work », Simon Njami (Cameroun) présentait un voyage à travers « le Passé, le Présent et le Futur de l'Afrique indépendante » avec le regard des grands maîtres de la photographie en Afrique.

A la fin de l'exposition au Burkina, il avait été convenu d'offrir le nouvel espace pluridisciplinaire au Ministère de la culture afin de le rendre disponible pour les artistes locaux.

L'Ambassadeur Amos Tincani, représentant de l'Union Européenne auprès du Burkina Faso avait remis officiellement à Monsieur Filippe Savadogo, Ministre de la Culture, les « clés » du pavillon « Visionary Africa: Art at Work ». Il prendra donc place au Musée national.

Un nouveau pavillon est construit à chaque l'étape du projet. Après Addis Abeba, les prochaines dates sont le 15 et le 17 février 2012 en Egypte.